> CommonPlay, l’outil universel et temps réel de commentaires de vidéos en ligne

 
Fin 2011, la vidéo en ligne dépassait pour la première fois 50 % du trafic sur le web dans le monde. Les chiffres sont vertigineux : 72 heures de vidéos sont publiées chaque minute sur une plateforme comme YouTube. Rien qu’en France, 30 millions de vidéonautes dévorent chaque mois six milliards de vidéos. Sur ce marché, la start-up CommOnEcoute a développé une application qui pourrait bien bouleverser l’expérience utilisateur du visionnage de vidéos sur le web et aider les éditeurs à mieux capter et retenir leur audience.
 
« Nous nous positionnons comme un Disqus de la vidéo », assure Maÿlis Dupont, CEO de la société, hébergée à l’incubateur Nouveaux Médias. Cet outil de discussion et de commentaires d’articles a désormais son pendant pour la vidéo, CommonPlay fonctionnant de la même manière qu’un Disqus, mais sur des médias temporels (vidéos). CommonPlay est ainsi la première application permettant de commenter en temps réel avec d’autres, n’importe quel moment d’une vidéo en ligne. La solution est proposée aux internautes et aux éditeurs de sites web, sous la forme d’une brique logicielle : au lieu d’embarquer un simple player pour profiter d’une vidéo sur son site, son blog ou sa page Facebook, CommonPlay permet d’embarquer une Playbox et d’inviter son audience ou ses amis à une expérience vidéo inédite : « La vidéo devient le média dominant sur le web et les modalités de navigation sont encore très frustes : avec la Playbox de CommonPlay, nous enrichissons de manière décisive les fonctionnalités d’un player… tout en restant compatible avec les solutions leaders sur le marché comme Youtube, Dailymotion, Viméo… ».
 
Enrichir l’environnement éditorial des blogs et sites web
 
CommonPlay répond ainsi à trois types d’usages : le commentaire à un temps précis de la vidéo donc, la possibilité de partager n’importe quel point de la vidéo avec son réseau plutôt que la vidéo en entier, et enfin la possibilité de regarder une vidéo en ligne avec d’autres grâce à un mode de lecture synchronisée (la « lecture live »). Pour ces dernières fonctionnalités, « cela permet au vidéonaute de partager beaucoup plus précisément chaque action qui l’a enthousiasmé dans un match par exemple, ou de revivre et de commenter avec d’autres, y compris des experts, ce match, dès lors que la vidéo est en ligne ». La société s’intéresse aussi de très près à tout ce qui est commentaires de clips musicaux, de pubs ou de vidéos d’actualité. Pour les éditeurs, c’est l’opportunité de créer des rendez-vous avec leur audience et de redonner de la valeur ajoutée à la diffusion d’un contenu sur leur site. « Vous êtes un artiste ou un label par exemple, vous apportez énormément de contenus vidéos sur une plateforme telle que Youtube. Quelle valeur ajoutée y’a-t-il, pour l’internaute, à aller voir ce contenu directement sur votre site ? », questionne Maÿlis Dupont. Actuellement, aucune, répond la start-up. Embarquée en lieu et place d’un simple player vidéo, la Playbox de CommonPlay doit ainsi permettre aux sites éditoriaux et blogs professionnels d’attirer leur audience dans leur environnement éditorial. « Nous avons observé qu’en « événementialisant » la diffusion d’un contenu sur un site, et en permettant à chacun de participer en temps réel avec d’autres, ce contenu rencontrait une plus forte audience et surtout une audience qui reste captive beaucoup plus longtemps ». La Playbox de CommonPlay ne remplace pas les players du marché, mais vient les coiffer en apportant de nouvelles fonctionnalités.
 
Des commandes publiques qui mènent au projet entrepreneurial
 
CommonPlay est un projet entrepreneurial qui puise ses fondements dans la recherche. Maÿlis Dupont planche au départ sur des travaux relevant de l’anthropologie cognitive, sur des problématiques d’outillage de l’intellect, d’interface homme-machine, de perception du sonore. « Au travers de mes publications scientifiques, j’ai été amenée à travailler sur de l’annotation de médias, vidéo et audio, et nous nous sommes aperçus qu’il était compliqué de pointer un instant précis dans un média temporel. Or, on ne peut rendre compte de processus cognitifs de perception ou d’évaluation, sans précisément pointer les moments dont on parle dans un flux vidéo ou audio ». Toujours au sein de son laboratoire, la jeune chercheuse commence à déployer des technologies permettant de mettre en regard texte et média et de corréler un commentaire avec un point du signal sonore par exemple. Après plusieurs commandes publiques pour l’IRCAM, le Centre Pompidou, l’Education Nationale et l’INA-Grm de documents multimédia en ligne relevant de la pédagogie musicale, Maÿlis Dupont estime que la finesse de navigation sur des vidéos ne doit pas se limiter au domaine de l’éducation. « J’ai voulu basculer du côté marché en proposant une solution d’annotation de contenus », précise-t-elle, s’apercevant dans le même temps que l’usage de partager des moments précis d’une vidéo existait mais n’était pas facilité par une technologie dédiée. Les internautes peuvent toujours ajouter à la main un timecode dans leur commentaire, pour dire quel moment de la vidéo ils aiment.
 
Côté business model, CommonPlay se base sur un modèle freemium, avec des formules d’abonnement au mois. La start-up vise 10 % d’utilisateurs abonnés pour 90 % de gratuits. A terme, si CommonPlay s’impose comme solution universelle de commentaires de vidéos en ligne, l’application devrait générer de précieuses données qui permettront entre autres de mieux cibler les audiences : « nous pourrons ajuster les contenus publicitaires délivrés en fonction des commentaires de la vidéo ». Une idée véritablement innovante dans un milieu de la publicité en ligne qui peine à trouver sa rentabilité.

 
> Voir l'interview de Maÿlis Dupont (vidéo)

L’info en + : l’abonnement est gratuit jusqu’à septembre 2013
 

CommonPlay en bref

> Incubateur Nouveaux Médias - Paris Incubateurs


> Date de création: février 2011

> Fondatrice : Maÿlis Dupont

> Effectif : 3 personnes

> Distinctions: Lauréat Scientipole Initiative

> Levées de fonds : love money)
> Suivre CommonPlay sur Twitter

 

parisincubateurs, 27-05-2013